Revue de Presse

En voiture Simone !

Publié le 27 mai 2016 par Garance Dansette
Zigzaguez entre les infirmiers bientôt à sec, Lyon ville de la province la plus freelance, les femmes qui ont de plus en plus de velléités entrepreneuriales, le nouvel espace des petites entreprises à Paris, et la maison du futur !

« L’Entreprendre » pour ne pas perdre les pédales

Ici on vous a sélectionné une courte émission radio de cinq minutes faite à la suite de l’ouverture à Paris d’un nouvel espace destiné aux « petits entrepreneurs » selon leurs propres mots. Le but de ce concept store nommé L’Entreprendre est de mettre à disposition des moyens qui seraient habituellement plus réservés aux start-ups. Ils soulignent par ailleurs le fait que ce sont ces dernières qui occupent majoritairement le paysage médiatique, au détriment des petites entreprises. Ainsi, on retrouve en ce lieu un espace de coworking et un « bar à conseils », (120€ de l’heure tout de même !) afin de faire profiter de l’expertise de CerFrance. Car oui, ce sont bien eux qui sont derrière tout ça ! Et ils semblent avoir cerné assez justement les difficultés propres aux petits entrepreneurs : pour les porteurs de projet, le « parcours du combattant administratif et bancaire », puis la solitude légendaire de l’entrepreneur alors qu’il aurait besoin de pouvoir confronter ses idées et ses décisions , et bien sûr le développement commercial, étape cruciale pour tous, que L’Entreprendre propose de faciliter grâce au commerce en réseau.

L’émission : La galère des créateurs de toutes petites entreprises, On s’y emploie par Phillipe Duport (France info, 20 mai 2016)

En route vers la parité : les femmes mettent les gaz !

Une rapide synthèse d’une étude menée récemment pour Idinvest partners et Le Figaro. Les résultats de l’étude confirme encore une fois la grande envie d’entreprendre chez les français, dans la mesure où 32% d’entre eux en ont le désir. Mais surtout, elle fait état d’une relative égalité sur ce point entre les hommes et les femmes, ce qui est bon signe ! Après, les motivations des femmes à se lancer dans l’aventure ont aussi été interrogées, et c’est le désir d’indépendance et l’épanouissement qui arrivent en tête. Ensuite on retrouve le besoin d’aménagement de son temps de travail, ce qui semble corrélé à l’importance que les femmes accordent à la vie familiale.

L’article : Les femmes ont de plus en plus envie d’entreprendre (L’Express, Tiphaine THUILLIER, 23 mai 2016)

Pour ne pas être charrette

Il semblerait bien que l’ubérisation soit vouée à s’étendre à bon nombre de nouveaux secteurs encore. Avec Mydulo, Anthony Esposito voudrait révolutionner celui de la construction, et plus spécifiquement de la construction de maisons individuelles. Le concept est simple, et pertinent : via Internet, le client pourra designer la maison de ses rêves, tout en respectant le Plan Local d’Urbanisme mais en connaissant d’avance le budget requis pour la réaliser. L’idée est donc de proposer une personnalisation maximale de la maison tout en restant dans des coûts raisonnables pour le client, ainsi qu’une facilité et une rapidité de construction assez bluffante.

L’article : Créateur. Il lance le Uber de la construction ( Le Télégramme, Philippe CREHANGE, 25 mai 2016)

Lyon comme deuxième roue du carrosse

Voici le Baromètre de l’emploi freelance en mai 2016 qui nous est présenté par Hopwork. Basé sur les données de 21 000 travailleurs indépendants répartis partout en France, il nous donne un bon aperçu des villes où il fait bon être freelance cette année. Hopwork a fait le choix de sélectionner huit métiers représentatifs de la population freelance, et a retenu comme critères prépondérants le nombre de travailleurs indépendants par ville et le tarif moyen journalier. Sur le lien de l’étude, on accède aussi aux palmarès des langages de programmation et des bases de données les plus plébiscités actuellement par les développeurs. Et voici le lien vers le classement-synthèse des villes les plus freelance, où l’on y découvre que Lyon suit Paris, mais de loin, puisque la capitale compte bien six fois plus d’indépendants que sa petite soeur.

L’enquête : Baromètre de l’emploi freelance (Hopwork, mai 2016)

Les infirmiers libéraux font crisser leurs pneus

Et un petit flash info à propos de la pénurie générale de carburants en cours. Si tout le monde est touché, certaines professions, pour la plupart libérales, en pâtissent plus. C’est le cas notamment des professionnels de santé, souvent amenés à devoir se déplacer par leurs propres moyens pour aller voir leurs patients. Un vent de panique souffle donc sur eux, d’autant plus qu’obtenir des informations exactes sur les stations encore viables est ardu. Ce qui conduit le centre national des professions libérales de santé (CNPS) à réclamer un accès prioritaire aux pompes.

L’article : Pénurie de carburants à Calais : les soignants ont bien du mal à assurer les soins (Laurent GEUMETZ, Nord Littoral, 26 mai 2016)