Événement

LPE sur le Salon des Entrepreneurs de Lyon

Publié le 16 juillet 2017 par Nicolas Gerchenzon
10 min.
Le Salon des Entrepreneurs de Lyon est le plus grand rassemblement d’entrepreneurs en Auvergne-Rhône-Alpes et cette année encore le public était au rendez-vous. Ce sont plus de 15 400 porteurs de projets et entrepreneurs qui ont parcouru les allées du Centre des Congrès de Lyon. Pour Les Petits Entrepreneurs, c’était également un événement spécial car, dans le cadre de notre partenariat avec le salon, nous avions un stand à notre disposition. Retour sur ces deux jours.

Le Salon des Entrepreneurs de Lyon est chaque année l’occasion de sonder le vibrant écosystème lyonnais et d’en mesurer son engouement entrepreneurial. La deuxième métropole française fait partie des villes les plus dynamiques en matière d’entrepreneuriat et ne se cache pas de vouloir se positionner comme l’un des acteurs majeurs en Europe sur le sujet. Elle est d’ailleurs, depuis quatre années, en tête du palmarès des meilleurs villes de France pour entreprendre de L’Express. Gérard Collomb, ancien maire de la ville ayant récemment rejoint le gouvernement, a beaucoup oeuvré dans ce sens au cours de ses différents mandats en multipliant notamment les déplacements internationaux, souvent accompagné d’entrepreneurs pour faire valoir l’attractivité de la Cité des Gones.

LPE en mode exposant

Pour Les Petits Entrepreneurs, cet événement fût une première. Dans le cadre de notre partenariat avec le salon, nous avions l’opportunité de bénéficier d’un stand. Il s’agissait d’un espace de 4,5m2 sur la DemoZone Startup avec six autres jeunes entreprises. Bien que la surface soit très réduite, exposer sur un salon demande un minimum de préparation. Au delà des aspects logistiques et organisationnels, c’est surtout sur la partie communication qu’il a fallu travailler. Un kakémono, des t-shirts, des flyers et des stickers. Supports de com Rien de bien original mais travailler les messages pour les adapter aux supports et trouver un bon partenaire pour réaliser les impressions nous a demandé une certaine attention. Ce fut également pour nous l’occasion de matérialiser des messages que nous avions l’habitude d’utiliser exclusivement en ligne. C’est ainsi que nos t-shirts noirs arborants la question « Risquer d’échouer seul ou tenter de réussir ensemble ? » ont fait leur effet en faisant réagir bon nombre de visiteurs sur les notions de réussite et de développement de réseau.

Deux jours à fond

Départ le mardi 13 juin à 7h à Grenoble pour l’équipe LPE. Arrivée au Centre des Congrès puis, installation de notre giga stand tout en faisant connaissance avec nos voisins avec qui nous nous apprêtions à partager 9m2 à 9 personnes, mobilier et kakémonos compris. Ambiance plutôt intimiste et sympathique. Il s’agissait de la startup montilienne (pas de Montilie mais de Montélimar) Teazit qui propose une application mobile permettant de partager du contenu vidéo pour révéler l’ambiance des événements en temps réel, tout autour de soi, et faciliter la découverte de moments uniques.

Equipe

À 10 heures, coup d’envoi du salon pour deux jours intenses où nous avons rencontré environ 200 entrepreneurs dont une bonne partie était en phase de création ou lancée depuis peu de temps. Il était intéressant de découvrir l’enthousiasme de tous ces porteurs de projets qui nous « pitchaient » avec grand plaisir leurs concepts et idées. L’accompagnement et le développement de réseau se sont avérés des besoins récurrents. Nous avons également constaté l’envie d’appartenir à des communautés afin de rompre l’isolement, développer ses contacts et rencontrer d’autres entrepreneurs avec qui échanger. C’est d’autant plus vrai chez ceux basés dans des petites villes et en zones rurales où l’offre y est largement moins développée voire inexistante.

Ce fut donc pour nous l’occasion de mettre en avant notre concept de communauté solidaire et de dispositifs participatifs, notamment en présentant notre première application web TopListes, un genre de TripAdvisor de l’entrepreneuriat permettant de créer, référencer et évaluer des listes thématiques collaboratives pour aider les entrepreneurs à trouver des solutions pour leurs activités. Nous en avons également profité pour faire la promotion de notre nouveau groupe d’entraide Facebook Les Petits Entrepreneurs Lyon pour lequel nous organisions le lendemain notre premier Petit Apéro.

À la fin du premier jour, nous étions conviés à participer à la soirée partenaires « Rooftop Sunset » sur le toit du Palais des Congrès. Comme son nom l’indiquait, il y avait un rooftop, un sunset mais aussi un DJ, des couronnes de fleurs et un apéro. Tout était réuni pour décompresser et débriefer en équipe de ce premier jour tout en discutant avec d’autres exposants et acteurs de l’entrepreneuriat dans un climat « California ».

Soirée Rooftop Sunset

Nos rencontres dans les allées

On ne pouvait pas rater le stand de Lyon Métropole d’Entrepreneurs qui occupait une grande partie de l’étage inférieur. Chambres consulaires, services économiques des villes, incubateurs, accélérateurs, coopératives, etc., ce sont près de 300 acteurs qui composent ce dense réseau à l’échelle du Grand Lyon et qui oeuvrent pour développer l’entrepreneuriat local. Parmi eux, Lyon Start Up, un concours qui lance sa 5ème édition en septembre et auquel nous avons participé l’an dernier. Il permet aux lauréats de remporter jusqu’à 15.000 euros ainsi qu’un accompagnement sur une période de 4 mois.

Nous avons retrouvé Les Foliweb (que nous croisons régulièrement sur Grenoble) en train d’animer des ateliers autour de sujets web. Il s’agit d’un regroupement de trois acteurs (Neocamino, Jimdo et Réussir en .fr) proposant des ateliers thématiques pour aider les TPE à réussir avec Internet.

Nous avons aussi découvert Beelys, le PÉPITE1 lyonnais qui soutient les étudiants et jeunes diplômés dans la création de leur projet notamment via le statut de l’étudiant-entrepreneur. Ils proposent différents accompagnements gratuits aux jeunes situés à Lyon, Saint-Etienne, Bourg-en-bresse et Roanne. Il y a aussi le concours JEA ouvert également aux moins jeunes (jusqu’à 35 ans) qui permet de bénéficier d’un accompagnement et de séminaires pour avancer sur son projet bien entouré.

Enfin, nous avons croisé beaucoup de monde chez les deux mastodontes du web, Google et Facebook. Le premier lançait son nouveau service « Google My Business Website » avec pour promesse de créer son site web en moins de dix minutes depuis son mobile. Le second faisait le plein avec ses ateliers sur les fonctionnalités pour les pros comme Facebook Ads.

Un début de communauté lyonnaise et un bilan positif

La fin du deuxième jour arrivant, nous avons plié notre méga stand, fait nos adieux à nos amis de Teazit et filé au Grand Café de la Préfecture où nous avions donné rendez-vous aux entrepreneurs de notre groupe Facebook lyonnais. Nous avons échangé pendant plus de deux heures avec la dizaine d’entrepreneurs présents autour de nos activités et nous avons surtout enclenché une dynamique avec l’organisation d’un prochain événement en septembre (probablement un pique-nique).

Rencontre Lyon

Deux jours de salon sont éprouvants, mais l’expérience est riche et incontournable. Elle nous permet d’en apprendre encore d’avantage sur les besoins des entrepreneurs, de mieux envisager les potentielles solutions à apporter et enfin, de valider nos premières options. Au delà des entrepreneurs, ce sont aussi des échanges avec les acteurs locaux de l’entrepreneuriat qui agissent chaque jour sur le terrain et font également face à diverses problématiques. L’entrepreneuriat ne cesse de se développer ainsi que les dispositifs pour les accompagner, de multiples initiatives émergent à l’échelle des villes, des régions et du gouvernement. L’enjeu reste néanmoins de trouver la solution pour organiser ces actions, fédérer les parties prenantes et bien orienter les entrepreneurs pour optimiser leur réussite.